Brèves
Le nouveau site du festival
mardi 21 mars

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’Arte Mare (19h30, 20h30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 06 76 31 93 69

ou en cas de nécessité

04 95 58 85 50

arte.mare@wanadoo.fr

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Facebook
dimanche 13 septembre
Découvrez en avant-première la programmation du festival sur la page Facebook Arte Mare récompense cinéma/tv
 
Arte Mare remercie ses partenaires
samedi 2 novembre

Ville de Bastia

Collectivité Territoriale de Corse

Conseil Général de la Haute Corse

Agence du Tourisme de la Corse

Outil Culturel et Technique de la CTC

Office du Tourisme de Bastia et de son agglomération, la CAB

AIR FRANCE

CCAS

Caisse des Dépôts et Consignations

AIR CORSICA

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

L’ODARC

Agence Negroni Bastia

Communauté de commune des Cinque Pieve

Communauté de commune du Cap Corse

Communauté de commune du Nebbiu

Communauté de commune de la Conca d’Or

Communauté de commune du Sud Corse

Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien

CDC

CCI de Bastia

CCAS-CMCAS de Corse

MGEN

Negroni voyages

Caisse des Dépôts et Consignations

OSCARO.COM

LA SOCIETE GENERALE

Centre culturel L’Alb’Oru

Le Théâtre municipal de Bastia

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

Corse Matin

Corse net infos

Demeures Corses

Cuisinella

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

L’IRA de Bastia

L’ODARC

Géant Casino

Leroy Merlin

Mercedes-Benz

Gloria Maris-Aquadea

Librairie Album

Union des commerçants

Aéroport de bastia

Consulat du Maroc

Ava Basta

MC4 Distribution

Decipro

Le clos Lucciardi

La route des sens/Stada di i sensu

Best Western Corsica Hôtel Bastia

SOCODIP

Les Vignerons Corsicans

Fromagerie Pierucci

Zilia

Brasserie Pietra - Corsica Cola

L’Atelier de la Noisette

Charcuterie Fontana

La Grappe Joyeuse

Cinémathèque de Corse

Crédit Agricole de la Corse

Corsica Gastronomia

Fromagerie A Filetta

Fromagerie Pierucci

Conserverie de Casatorra

Sica de la Casinca

Sica Sedarc Bellu Sole, Pruneaux de Corse

Boulangerie-Pâtisserie A Finetta (Biguglia)

Voir Festival nos partenaires

 
Alessandro Baricco
PRIX ULYSSE à l’ensemble de l’oeuvre
dimanche 27 septembre 2015

Alessandro Baricco est un homme merveilleux, il sait tout faire ! Il manquait cruellement au palmarès du prix Ulysse, jugez-en vous-même : Romancier, auteur d’essais, musicologue, journaliste, critique, homme de théâtre, animateur d’émissions sur l’art lyrique et la littérature, créateur d’une école de narration à Turin, il réussit à rendre abordable la culture pour tous les publics.

Ses débuts en littérature sont fulgurants : « Châteaux de la colère » reçoit le prix Campiello, puis le prix Médicis étranger. « Novecento : pianiste. Monologue » a fait le tour du monde avant d’être adapté au cinéma. « Océan mer » recueille le prix Viareggio.

Suivent « City », dont la lecture se fera sur une musique composée par le groupe français Air, « Sans sang », « Homère, Iliade », « Cette histoire-là », « Emmaüs ».

Puis « Mr Gwyn », l’énigmatique, à propos duquel Baricco dit : « Ecrire dans une solitude totale un texte destiné à une seule personne est la quintessence du métier d’auteur. Mr Gwyn incarne le phantasme de tout écrivain. »

Et enfin « Trois fois dès l’aube », qui serait le manuscrit abandonné de Mr Gwyn. La musique est toujours présente dans l’œuvre d’Alessandro Baricco, sa prose se développe comme une partition, avec son rythme, ses syncopes, ses leitmotive. La lenteur et l’attente soulignent le sentiment prégnant de fatalité et ses personnages sont toujours traités avec une infinie tendresse chargée de poésie. Voilà quelqu’un qui sait raconter une histoire !

A propos de « Novecento », Baricco dit : « J’ai plutôt l’impression d’un texte qui serait à mi-chemin entre une vraie mise en scène et une histoire à lire à haute voix. Je ne crois pas qu’il y ait un nom pour des textes de ce genre. Qu’importe. L’histoire me paraissait belle et valoir la peine d’être racontée. J’aime bien l’idée que quelqu’un la lira. »

Oh oui, Monsieur Baricco, comme vous avez raison ! Nous adorons vous lire, vous écouter nous dire des histoires, continuez à nous enchanter encore longtemps !

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. LA SELECTION 2015
    20 septembre 2015

  2. LA TOILE SOUVERAINE
    25 septembre 2015

  3. Alessandro Baricco
    27 septembre 2015

  4. Jesus Carrasco, Intempérie
    27 septembre 2015