Brèves
Le nouveau site du festival
mardi 21 mars

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’Arte Mare (19h30, 20h30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 06 76 31 93 69

ou en cas de nécessité

04 95 58 85 50

arte.mare@wanadoo.fr

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Facebook
dimanche 13 septembre
Découvrez en avant-première la programmation du festival sur la page Facebook Arte Mare récompense cinéma/tv
 
Arte Mare remercie ses partenaires
samedi 2 novembre

Ville de Bastia

Collectivité Territoriale de Corse

Conseil Général de la Haute Corse

Agence du Tourisme de la Corse

Outil Culturel et Technique de la CTC

Office du Tourisme de Bastia et de son agglomération, la CAB

AIR FRANCE

CCAS

Caisse des Dépôts et Consignations

AIR CORSICA

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

L’ODARC

Agence Negroni Bastia

Communauté de commune des Cinque Pieve

Communauté de commune du Cap Corse

Communauté de commune du Nebbiu

Communauté de commune de la Conca d’Or

Communauté de commune du Sud Corse

Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien

CDC

CCI de Bastia

CCAS-CMCAS de Corse

MGEN

Negroni voyages

Caisse des Dépôts et Consignations

OSCARO.COM

LA SOCIETE GENERALE

Centre culturel L’Alb’Oru

Le Théâtre municipal de Bastia

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

Corse Matin

Corse net infos

Demeures Corses

Cuisinella

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

L’IRA de Bastia

L’ODARC

Géant Casino

Leroy Merlin

Mercedes-Benz

Gloria Maris-Aquadea

Librairie Album

Union des commerçants

Aéroport de bastia

Consulat du Maroc

Ava Basta

MC4 Distribution

Decipro

Le clos Lucciardi

La route des sens/Stada di i sensu

Best Western Corsica Hôtel Bastia

SOCODIP

Les Vignerons Corsicans

Fromagerie Pierucci

Zilia

Brasserie Pietra - Corsica Cola

L’Atelier de la Noisette

Charcuterie Fontana

La Grappe Joyeuse

Cinémathèque de Corse

Crédit Agricole de la Corse

Corsica Gastronomia

Fromagerie A Filetta

Fromagerie Pierucci

Conserverie de Casatorra

Sica de la Casinca

Sica Sedarc Bellu Sole, Pruneaux de Corse

Boulangerie-Pâtisserie A Finetta (Biguglia)

Voir Festival nos partenaires

 
par Donald Lecomte- IRA
Christophe Bourseiller, l’homme multiple
vendredi 4 octobre 2013

Douze heures sonnent à la cathédrale Saint-Jean, en décalage inexpliqué de cinq minutes avec l’heure légale. Notre rendez-vous téléphonique a été fixé à ce moment, ce dimanche 27 octobre. Je suis un peu impressionné avant de composer le numéro. Celui qui a commencé une carrière de comédien à 4 ans, par le « couille molle » de Gaston dans La Guerre des Boutons1, s’est illustré par la suite dans d’innombrables domaines. Sa filmographie - une quarantaine de rôles dans des films et téléfilms - concurrence sa bibliographie – une quarantaine d’ouvrages consacrés à une multitude de sujets. Être écrivain et comédien ne suffisait pas. Dans le grand mouvement des radios libres, en 1981, il a créé sa station, avant de trouver une place dans les « grandes » radios et télévisions : RTL, France Musique, France3... Je me sens bien petit, n’ayant pas lu ses ouvrages et vu seulement quelques-uns de ses films, même si à travers mes recherches, je me rends compte que j’ai déjà « inconsciemment » feuilleté quelques-uns de ses ouvrages dans quelque bibliothèque ou librairie. Enfin il a enseigné les extrémismes politiques de 2003 à 2012 à l’Institut d’Etudes politiques de Paris2.

Animateur de radio, écrivain, scénariste, il assume ce personnage multiple, « l’homme du et inclusif », tel qu’il se définit. « Je suis à la fois écrivain et acteur, les autres activités ne sont que des déclinaisons de ces activités principales », explique-t-il. Dans Electromania, qu’il anime sur France Musique le mardi soir après minuit, il parle de groupes créateurs expérimentaux et inconnus. Osant une comparaison avec Jean Cocteau, il estime qu’il serait dommage, avec les possibilités qu’offre aujourd’hui la technologie, de se cantonner à un seul domaine. C’est un écrivain des minoritaires et non des extrêmes, corrige-t-il. Ce qui l’intéresse, ce sont « les marginaux, les artistes d’avant-garde, ceux qu’on classe dans les marges de l’échiquier politique3 ». Comment expliquer cette attirance ? Ses origines juives peut-être (son vrai nom est Gintzburger), avance-t-il, en s’appuyant sur les concept de Provenance et Devenir, développés par Heidegger4. L’étudiant en philosophie, qui aimait les seins de Daniel Delorme (Marthe), surtout le gauche, dans Un Eléphant, ça trompe énormément5, revient au galop à travers quelques citations savantes. Où se classe-t-il lui même ? « Je ne suis pas un extrémiste, car plus on étudie l’extrémisme, plus on en connaît les rouages », confie-t-il. Il garde un tendre souvenir de la franc-maçonnerie, où il n’exclut pas de revenir et se caractérise comme libertaire, faisant sienne la phrase de Bakounine : « La liberté des autres étend la mienne à l’infini »6. Il est surtout « tout en nuance », citant Nietzsche, qui s’exclamait : « Malheur à moi, je suis une nuance ! »7.

Avant d’achever l’entretien, pour accompagner sa fille voir Gravity, l’actuel succès holywoodien, il évoque « le bonheur absolu » de l’émission Ce soir où jamais, à laquelle il a collaboré de 2004 à 2012 (dates correctes ?). « C’était un travail très fatigant car il y avait huit invités au quotidien mais très stimulant », raconte-t-il, ajoutant que « Frédéric Taddéï est un esprit libre, très anticonformiste et d’une grande droiture ». Quelques débats ont fait date, comme celui organisé entre les deux dialecticiens Tariq Ramadan, « unique représentant d’envergure de l’islamisme radical en Europe » et Caroline Fourest, célèbre journaliste très laïque8.

Christophe Bourseiller va retrouver la Haute-Corse, qu’il connaît mieux que la Corse du Sud – enfin quelque chose qu’il ne connaît pas bien ! - pour tester les divans marins de Bastia (voir le Trois questions à Christophe Bourseiller). La tête pleine de projets (il envisageait une suite de Profs, mais ce ne sera pas possible, Fabrice Lucchini ne le souhaitant pas), cet adulte multiple a gardé son âme d’enfant...

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Trois questions à ...
    4 septembre 2013

  2. Rachid El Ouali
    2 octobre 2013

  3. Trois questions à ...
    3 octobre 2013

  4. Denis Parent...
    4 octobre 2013

  5. Christophe Bourseiller, l’homme multiple
    4 octobre 2013

  6. Atmen Kelif
    31 octobre 2013

  7. Eric Trung Nguyen
    1er novembre 2013

  8. Barbara Constantine, écrivaine sympa...
    3 novembre 2013

  9. Vannina Micheli Rechtman
    3 novembre 2013