Brèves
Françoise Nyssen ministre de la Culture
mercredi 17 mai
Le festival se réjouit de la nomination de Françoise Nyssen. Une bonne nouvelle pour la Culture...
 
Le nouveau site du festival
mardi 21 mars

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’are Mare (19h30, 20h, 20h 30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 07 87 76 56 86

 
Les mauvais sujets
samedi 7 mai

PRIX DU LIVRE CORSE.


1768. Bastia retient son souffle. La cité marchande s’est lassée du parfum de la poudre et du bruit des canons. La guerre contrarie le commerce. Un récit mené tambour battant au rythme des aventures militaires et galantes de jeunes gens entraînés par l’accélération de l’histoire. Le deuxième roman de Michèle Corrotti et Philippe Peretti après Petite Italie. Editions Alain Piazzola. Couverture Edith Guidoni.

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Articles publiés dans cette rubrique
mercredi 5 novembre 2014
Un homme d’état
DE PIERRE COURRÈGE, FRANCE, 2014
À quelques semaines de l’élection, le Président de la République sortant, Jean- François Vanier est au plus bas dans les sondages. Chef de file du plus puissant parti de droite, il cherche une planche de salut. Il décide de rallier à lui Robert Bergman, homme de gauche et figure emblématique de la vie politique française, qui s’est retiré dans un petit village du Gers.
Éthique et toc et coups tordus, un film qui oppose les arrière-cuisines du pouvoir à la savoureuse gastronomie du terroir. Né à Auch, Pierre Courrège après une expérience d’assistant réalisateur, se lance dans ses propres créations avec La (...)

lire la suite de l'article
samedi 1er novembre 2014
Timbuktu
Non loin de Tombouctou, Kidane mène une vie simple et paisible dans les dunes, entouré de sa femme Satima, sa fille Toya et de Issan, son petit berger âgé de 12 ans.
En ville, les habitants subissent, impuissants, le pouvoir des jihadistes. Très vite ils interdisent les cigarettes et la musique, mais aussi le football. Chaussettes et voile sont obligatoires pour les femmes, ainsi que le port des gants. Ils leur imposent des mariages forcés. Le scénario est inspiré de ce qui s’est passé en 2012 au Mali, dont le Nord a été occupé pendant près d’un an par Aqmi et Ansar Dine.
Le long métrage qui reçut la (...)

lire la suite de l'article