Brèves
Le nouveau site du festival
mardi 21 mars

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’Arte Mare (19h30, 20h30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 06 76 31 93 69

ou en cas de nécessité

04 95 58 85 50

arte.mare@wanadoo.fr

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Facebook
dimanche 13 septembre
Découvrez en avant-première la programmation du festival sur la page Facebook Arte Mare récompense cinéma/tv
 
Arte Mare remercie ses partenaires
samedi 2 novembre

Ville de Bastia

Collectivité Territoriale de Corse

Conseil Général de la Haute Corse

Agence du Tourisme de la Corse

Outil Culturel et Technique de la CTC

Office du Tourisme de Bastia et de son agglomération, la CAB

AIR FRANCE

CCAS

Caisse des Dépôts et Consignations

AIR CORSICA

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

L’ODARC

Agence Negroni Bastia

Communauté de commune des Cinque Pieve

Communauté de commune du Cap Corse

Communauté de commune du Nebbiu

Communauté de commune de la Conca d’Or

Communauté de commune du Sud Corse

Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien

CDC

CCI de Bastia

CCAS-CMCAS de Corse

MGEN

Negroni voyages

Caisse des Dépôts et Consignations

OSCARO.COM

LA SOCIETE GENERALE

Centre culturel L’Alb’Oru

Le Théâtre municipal de Bastia

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

Corse Matin

Corse net infos

Demeures Corses

Cuisinella

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

L’IRA de Bastia

L’ODARC

Géant Casino

Leroy Merlin

Mercedes-Benz

Gloria Maris-Aquadea

Librairie Album

Union des commerçants

Aéroport de bastia

Consulat du Maroc

Ava Basta

MC4 Distribution

Decipro

Le clos Lucciardi

La route des sens/Stada di i sensu

Best Western Corsica Hôtel Bastia

SOCODIP

Les Vignerons Corsicans

Fromagerie Pierucci

Zilia

Brasserie Pietra - Corsica Cola

L’Atelier de la Noisette

Charcuterie Fontana

La Grappe Joyeuse

Cinémathèque de Corse

Crédit Agricole de la Corse

Corsica Gastronomia

Fromagerie A Filetta

Fromagerie Pierucci

Conserverie de Casatorra

Sica de la Casinca

Sica Sedarc Bellu Sole, Pruneaux de Corse

Boulangerie-Pâtisserie A Finetta (Biguglia)

Voir Festival nos partenaires

 
La raison du plus fou est souvent la meilleure…
samedi 12 septembre 2015
…Forcément, puisque le fou est le seul à dire que le roi est nu. Ce serait un beau scandale, avouez le ! Mais passons sur cette basse émotion au profit d’un peu de sagesse et de vérité. Arte Mare s’achève sur un flamboyant rappel de l’Histoire, avant d’en réécrire une nouvelle l’an prochain !

On ne peut ignorer l’arrivée de l’automne, ce doux soleil sur les montagnes, la langueur de la Place Saint Nicolas, les ombres qui s’allongent…Oui, Arte Mare s’achève sur une belle édition. Une de plus. Des femmes et des hommes sont venus jusqu’à nous, Madame Andréa Féréol, Alessandro Baricco, Plantu, Christian Recchia et d’autres, tellement d’autres ! Chacun, à sa manière, a éclairé une facette de la terre sur laquelle nous vivons aujourd’hui. Aussi, quand le soleil se couche sur l’Estaque, qu’on entend la voix chantante des acteurs familiers de Robert Guédiguian, on se dit qu’on va profiter de la soirée qui s’étire pour vivre Une histoire de fous, une de plus ! Elle viendra après une moisson de récompenses, de découvertes, et de fêtes qui viendront appuyer des chemins en train de se construire.

PS : Il n’y aura rien eu de scandaleux cette année ? C’est possible, voyons voir l’an prochain

NG


Une histoire de Fou de Robert Guédiguian

Berlin 1921, Talaat Pacha, principal responsable du génocide Arménien est exécuté dans la rue par Soghomon Thelirian dont la famille a été entièrement exterminée. Lors de son procès, il témoigne du premier génocide du 20ème siècle tant et si bien que le jury populaire l’acquitte. Soixante ans plus tard, Aram, jeune marseillais d’origine arménienne, fait sauter à Paris la voiture de l’ambassadeur de Turquie. Un jeune cycliste qui passait là par hasard, Gilles Tessier, est gravement blessé.

Avec Syrus Shahidi, Simon Abkarian, Ariane Ascaride, Serge Avédikian, Grégoire Leprince-Ringuet

Scénaristes Gilles Taurand, Robert Guédiguian

Directeur de la photographie Pierre Milon

Chef monteur Bernard Sasia

Il y a l’Estaque d’A la Vie à la Mort. Et puis Marseille toute entière, le port qui a accueilli des émigrés de toutes origines, la foisonnante cité du triomphal Marius et Jeannette et de tant d’autres films, avec ses quartiers Nord, ses ruelles populaires. Il y a l’Arménie du Voyage en Arménie. Il y a aussi l’Arménie intime que les Arméniens de Marseille, comme le réalisateur d’Une histoire de fous, portent en eux. Le cinéma de Robert Guédiguian nous impose d’abord une géographie politique et sentimentale. Chez lui, l’homme est la mesure de toutes choses. Et c’est par son engagement qu’il s’élève à la hauteur de son histoire singulière et même de l’histoire universelle, en l’occurrence celle du génocide arménien.

Une histoire de fous, traversée du début à la fin par la douleur issue de ce génocide, n’est pas cependant une leçon d’histoire, mais plutôt un débat passionné et toujours passionnant sur la mémoire et la justice, la vengeance et le pardon. Et comme toujours chez Guédiguian, c’est un débat incarné puissamment par des personnages touchants, attachants, inoubliables.


Chienne d’histoire de Serge Avédikian, Palme d’or à Cannes 14mn Constantinople 1910.

Les rues de la ville sont envahies de chiens errants. Le gouvernement en place depuis peu, influencé par un modèle de société occidentale, fait appel à des experts européens pour choisir une méthode d’éradication…

Serge Avédikian mène en parallèle une carrière de comédien, de metteur en scène et de réalisateur. Au cinéma, Chienne d’Histoire est son troisième film d’animation, après Ligne de vie en 2003 et Un beau matin en 2005 qui font appel à des techniques similaires.

Il a également réalisé des documentaires de création (Sans retour possible, Que sont mes camarades devenus, Irina Brook, Le plaisir contagieux) dont dernièrement Nous avons bu la même eau, sorti en salle en 2008. De nombreux courts et moyens métrages de fiction sont également à son actif (Bonjour Monsieur, Au revoir Madame, M’sieurs Dames, Mission accomplie) ainsi que des poèmes cinématographiques (J’ai bien connu le soleil, Le cinquième rêve, Lux aeterna, Terra emota).

 

Répondre à cet article