Brèves
Le nouveau site du festival
mardi 21 mars

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’Arte Mare (19h30, 20h30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 06 76 31 93 69

ou en cas de nécessité

04 95 58 85 50

arte.mare@wanadoo.fr

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Facebook
dimanche 13 septembre
Découvrez en avant-première la programmation du festival sur la page Facebook Arte Mare récompense cinéma/tv
 
Arte Mare remercie ses partenaires
samedi 2 novembre

Ville de Bastia

Collectivité Territoriale de Corse

Conseil Général de la Haute Corse

Agence du Tourisme de la Corse

Outil Culturel et Technique de la CTC

Office du Tourisme de Bastia et de son agglomération, la CAB

AIR FRANCE

CCAS

Caisse des Dépôts et Consignations

AIR CORSICA

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

L’ODARC

Agence Negroni Bastia

Communauté de commune des Cinque Pieve

Communauté de commune du Cap Corse

Communauté de commune du Nebbiu

Communauté de commune de la Conca d’Or

Communauté de commune du Sud Corse

Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien

CDC

CCI de Bastia

CCAS-CMCAS de Corse

MGEN

Negroni voyages

Caisse des Dépôts et Consignations

OSCARO.COM

LA SOCIETE GENERALE

Centre culturel L’Alb’Oru

Le Théâtre municipal de Bastia

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

Corse Matin

Corse net infos

Demeures Corses

Cuisinella

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

L’IRA de Bastia

L’ODARC

Géant Casino

Leroy Merlin

Mercedes-Benz

Gloria Maris-Aquadea

Librairie Album

Union des commerçants

Aéroport de bastia

Consulat du Maroc

Ava Basta

MC4 Distribution

Decipro

Le clos Lucciardi

La route des sens/Stada di i sensu

Best Western Corsica Hôtel Bastia

SOCODIP

Les Vignerons Corsicans

Fromagerie Pierucci

Zilia

Brasserie Pietra - Corsica Cola

L’Atelier de la Noisette

Charcuterie Fontana

La Grappe Joyeuse

Cinémathèque de Corse

Crédit Agricole de la Corse

Corsica Gastronomia

Fromagerie A Filetta

Fromagerie Pierucci

Conserverie de Casatorra

Sica de la Casinca

Sica Sedarc Bellu Sole, Pruneaux de Corse

Boulangerie-Pâtisserie A Finetta (Biguglia)

Voir Festival nos partenaires

 
Christophe Bourseiller vous invite...
samedi 8 novembre 2014

POLITIQUEMENT VÔTRE

Avouons-le : j’ai pris conscience il y a fort longtemps d’une évidence limpide et trop occultée : tout art est politique. Adieu, poètes solitaires, créateurs distraits et ciseleurs de formes éternelles, résistant aux ravages du temps... Les créateurs vivent dans une société, ils se montrent tributaires de la censure, de l’actualité, de la répression, des révolutions...

Et le cinéma ? Il est, plus que tout autre, ancré dans son époque et s’affirme comme un formidable transmetteur des passions, des séismes, des ébranlements de l’Histoire.

Il était donc logique, qu’un festival aussi exigeant qu’Arte Mare s’intéresse à la dimension politique du Septième Art. De Fort Apache aux Sept Mercenaires en passant par Il Était une fois la révolution, les westerns, pour la plupart, ne traitent-ils pas de la colonisation de l’Amérique par les Européens ? Bien des comédies, du Dictateur de Charlie Chaplin aux Producteurs de Mel Brooks, ne moquent-elles pas les idéologies totalitaires ? Plus récemment, un film aussi populaire que Samba d’Éric Toledano et Olivier Nakache n’aborde-t-ils pas la délicate question des sans-papiers ?

Et si on parlait politique ? Et si on regardait les films d’une autre façon ? Et si on discutait ? J’ai choisi pour cette édition de vous faire découvrir ou redécouvrir des films aussi divers que Dans La Peau de Vladimir Poutine de Karl Zéro, Diplomatie de Volker Schlöndorff, Main basse sur une île d’Antoine Santana, Le Mors aux dents de Laurent Heyneman, Monsieur Smith au sénat de Frank Capra, Adalen 31 de Bo Widerberg, La Nuit des morts vivants de George Romero, Le Caïman de Nanni Moretti, sans oublier Des Lendemains qui chantent de Nicolas Castro, Un Homme d’État de Pierre Courrège, L’Exercice de l’État de Pierre Schoeller, Madâme, le film interdit, de John Paul Lepers... Ainsi toutes les époques, tous les continents se voient convoqués.

Ces œuvres, je vous propose, non seulement de les voir, mais encore d’en débattre. Que disent-elles de notre monde, de ses doutes, de ses rêves, de ses interrogations ? Shakespeare affirme que « le monde est un théâtre ». Et si la vie même était devenue un film ?

Christophe Bourseiller

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Les grandes lignes
    9 juillet 2014

  2. Volker Schlöndorff
    23 octobre 2014

  3. La séance de 9h
    26 octobre 2014

  4. Auto-portrait d’un autre
    29 octobre 2014

  5. Christophe Bourseiller vous invite...
    8 novembre 2014