Brèves
Le nouveau site du festival
mardi 21 mars

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’Arte Mare (19h30, 20h30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 06 76 31 93 69

ou en cas de nécessité

04 95 58 85 50

arte.mare@wanadoo.fr

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Facebook
dimanche 13 septembre
Découvrez en avant-première la programmation du festival sur la page Facebook Arte Mare récompense cinéma/tv
 
Arte Mare remercie ses partenaires
samedi 2 novembre

Ville de Bastia

Collectivité Territoriale de Corse

Conseil Général de la Haute Corse

Agence du Tourisme de la Corse

Outil Culturel et Technique de la CTC

Office du Tourisme de Bastia et de son agglomération, la CAB

AIR FRANCE

CCAS

Caisse des Dépôts et Consignations

AIR CORSICA

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

L’ODARC

Agence Negroni Bastia

Communauté de commune des Cinque Pieve

Communauté de commune du Cap Corse

Communauté de commune du Nebbiu

Communauté de commune de la Conca d’Or

Communauté de commune du Sud Corse

Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien

CDC

CCI de Bastia

CCAS-CMCAS de Corse

MGEN

Negroni voyages

Caisse des Dépôts et Consignations

OSCARO.COM

LA SOCIETE GENERALE

Centre culturel L’Alb’Oru

Le Théâtre municipal de Bastia

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

Corse Matin

Corse net infos

Demeures Corses

Cuisinella

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

L’IRA de Bastia

L’ODARC

Géant Casino

Leroy Merlin

Mercedes-Benz

Gloria Maris-Aquadea

Librairie Album

Union des commerçants

Aéroport de bastia

Consulat du Maroc

Ava Basta

MC4 Distribution

Decipro

Le clos Lucciardi

La route des sens/Stada di i sensu

Best Western Corsica Hôtel Bastia

SOCODIP

Les Vignerons Corsicans

Fromagerie Pierucci

Zilia

Brasserie Pietra - Corsica Cola

L’Atelier de la Noisette

Charcuterie Fontana

La Grappe Joyeuse

Cinémathèque de Corse

Crédit Agricole de la Corse

Corsica Gastronomia

Fromagerie A Filetta

Fromagerie Pierucci

Conserverie de Casatorra

Sica de la Casinca

Sica Sedarc Bellu Sole, Pruneaux de Corse

Boulangerie-Pâtisserie A Finetta (Biguglia)

Voir Festival nos partenaires

 
Nonne et chef de chantier
mardi 23 novembre 2010
Jeanne Labrune, présidente du Jury d’Arte Mare 2010, répond en exclusivité pour www.arte-mare.eu à cinq questions.

Vos derniers films semblent moins graves que les premiers. S’agit-il d’un "virage" dans votre cinéma, dont la forme serait plus devenue plus légère ? Ou n’est-ce qu’une apparence ?


Tous mes films sont assez sombres, toutefois, dans les premiers le ton était souvent tragique tandis qu’à partir de ma première "fantaisie", (Ça ira mieux demain) j’ai travaillé sur un mode ironique qui fait bien souvent rire de choses dont on pourrait tout aussi bien pleurer si elles étaient traitées sur un mode tragique. "Ça ira mieux demain" fait rire de l’âpreté des relations humaines dans la vie intime, "C’est le bouquet" de la violence des relations humaines dans l’entreprise et le travail, "Cause toujours" de la peur qui génère des fantasmes sécuritaires. "Sans queue ni tête" enlève le masque souriant des êtres pour faire apparaître leur fragilité et leur désarroi. Mais au fond tous ces films parlent de la complexité des êtres et de leur folie.

Vous êtes également romancière. Comment se partagent, s’agencent, pour vous, ces deux modes d’expression ?

L’écriture littéraire ouvre sur une liberté sans limite. L’écriture cinématographique est toujours contrainte par le contexte financier. J’éprouve beaucoup de plaisir dans la solitude totale de l’écriture littéraire autant que dans la solitude, très entourée, d’un tournage de film. Pour l’une je me fais nonne, pour l’autre chef de chantier et quand j’écris un scénario, je suis déjà dans le chantier, j’en mesure la difficulté. La présence des financiers, des techniciens, des acteurs et du matériel flotte sur l’écriture. Quand j’écris un roman, il n’y a que les mots et moi-même.

Dans un monde idéal, quel projet artistique aimeriez-vous entreprendre ? Quels sont pour vous le film et le roman dont vous rêveriez d’être l’auteur ?

J’aimerais beaucoup entreprendre une adaptation du roman de Inouë : Les chemins du désert. Cela se passe en Chine, au XIIème siècle, c’est un roman philosophique qui prend la forme d’une vaste épopée dans laquelle un individu est submergé par les événements, s’y abandonne et se noie dans le temps... qui nous noie tous d’ailleurs. Quant au roman personne ne m’empêche d’écrire celui que je rêve d’écrire, sinon le temps. Je m’y emploie entre deux projets de films. S’il existe un œuvre que j’admire, c’est celle de Flaubert et aussi celle de W.Faulkner.

Plus prosaïquement, quelles sont vos prochaines œuvres ?

Je travaille sur mon prochain roman et sur le scénario de mon prochain film, mais je n’aime pas en parler avant qu’ils ne soient achevés... Ni même quand ils sont achevés. Je fais ce que je pense devoir faire, c’est aux autres d’en parler.

Quelle présidente de jury serez-vous ?

Tout dépendra des films et des autres membres du jury. Le "j’aime" ou "je n’aime pas" ne suffit pas. Un jury n’est pas là pour faire montre de ses goûts, qui sont de toute façon divers, mais pour produire une analyse pertinente. Dans un choix, il y a toujours une part d’injustice mais on peut la réduire au maximum en échangeant des points de vue argumentés.

 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. La liste des films
    5 novembre 2010

  2. La grille
    5 novembre 2010

  3. Nonne et chef de chantier
    23 novembre 2010

  4. La revue de presse du festival
    27 novembre 2010