Brèves
Le nouveau site du festival
mardi 21 mars

http://www.arte-mare.corsica

Vite ! Visitez le nouveau site du festival, plus rock and roll !

 
Dîners étoilés
samedi 1er octobre

Les rendez-vous gastronomiques d’Arte Mare (19h30, 20h30) Amuse-bouche, plat, dessert, verre de vin 30€.

Réservations au 06 76 31 93 69

ou en cas de nécessité

04 95 58 85 50

arte.mare@wanadoo.fr

 
Twitter
lundi 28 septembre
L’actualité du Festival Arte Mare c’est aussi via notre compte Twitter @ArteMare
 
Facebook
dimanche 13 septembre
Découvrez en avant-première la programmation du festival sur la page Facebook Arte Mare récompense cinéma/tv
 
Arte Mare remercie ses partenaires
samedi 2 novembre

Ville de Bastia

Collectivité Territoriale de Corse

Conseil Général de la Haute Corse

Agence du Tourisme de la Corse

Outil Culturel et Technique de la CTC

Office du Tourisme de Bastia et de son agglomération, la CAB

AIR FRANCE

CCAS

Caisse des Dépôts et Consignations

AIR CORSICA

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

L’ODARC

Agence Negroni Bastia

Communauté de commune des Cinque Pieve

Communauté de commune du Cap Corse

Communauté de commune du Nebbiu

Communauté de commune de la Conca d’Or

Communauté de commune du Sud Corse

Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien

CDC

CCI de Bastia

CCAS-CMCAS de Corse

MGEN

Negroni voyages

Caisse des Dépôts et Consignations

OSCARO.COM

LA SOCIETE GENERALE

Centre culturel L’Alb’Oru

Le Théâtre municipal de Bastia

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

France 3 Corse Via Stella

France Bleu Frequenza Mora

La médiathèque de Castagniccia Mare Monti

Arte France

Corse Matin

Corse net infos

Demeures Corses

Cuisinella

Les bibliothèques municipales de Bastia et la bibliothèque patrimoniale

L’IRA de Bastia

L’ODARC

Géant Casino

Leroy Merlin

Mercedes-Benz

Gloria Maris-Aquadea

Librairie Album

Union des commerçants

Aéroport de bastia

Consulat du Maroc

Ava Basta

MC4 Distribution

Decipro

Le clos Lucciardi

La route des sens/Stada di i sensu

Best Western Corsica Hôtel Bastia

SOCODIP

Les Vignerons Corsicans

Fromagerie Pierucci

Zilia

Brasserie Pietra - Corsica Cola

L’Atelier de la Noisette

Charcuterie Fontana

La Grappe Joyeuse

Cinémathèque de Corse

Crédit Agricole de la Corse

Corsica Gastronomia

Fromagerie A Filetta

Fromagerie Pierucci

Conserverie de Casatorra

Sica de la Casinca

Sica Sedarc Bellu Sole, Pruneaux de Corse

Boulangerie-Pâtisserie A Finetta (Biguglia)

Voir Festival nos partenaires

 
Icône de la Movida
Victoria Abril, printemps d’Arte Mare
L’actrice franco-espagnole incarnera à Bastia le mouvement artistique qui a fleuri à Madrid et Barcelone après la mort de Franco
mardi 30 juin 2009

1992, "Talons aiguilles" d'Aldomovar Élevée par une mère infirmière, Victoria Merida grandit à Malaga puis à Madrid. Sa vocation première est la danse classique, qu’elle pratique avec ardeur pendant toute son adolescence.

Encouragée par son professeur, elle accepte néanmoins son premier rôle au cinéma dans Obsession (1975). Celle qui s’appelle désormais Victoria Abril incarne, à 16 ans, la reine Isabelle aux côtés de Sean Connery et Audrey Hepburn dans La Rose et la flèche, puis tient le rôle périlleux d’un homme qui devient femme dans Cambio de sexo (1977), première étape d’une longue collaboration avec Vicente Aranda, cinéaste qui permettra à l’actrice d’obtenir un Prix d’interprétation à Venise en 1991 pour Amants.

1989, Attache-moi, d'Almodovar Venue, par amour, s’installer à Paris au début des années 80, Victoria Abril tourne dans La Lune dans le caniveau et L’Addition, décrochant pour ces deux compositions de femme passionnée une nomination au César du Second rôle en 1984 et 1985. Elle donne la réplique à David Carradine (On the line) et tourne avec Oshima (Max mon amour), mais c’est dans son pays natal qu’elle trouve les rôles les plus intéressants, en particulier grâce à Almodovar. Après un rendez-vous manqué (Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ca ?, qu’elle refusa) et une brève apparition dans La Loi du désir, elle est en 1990 l’héroïne d’Attache-moi !, une star du X séquestrée par Antonio Banderas. Pour le héraut de la Movida, elle incarne aussi la fille de Marisa Paredes dans Talons aiguilles (1992) puis la redoutable "Andréa la balafrée" de Kika.

Proche de Balasko et Jugnot depuis qu’elle a joué dans Nuit d’ivresse (pièce écrite par la première et interprétée par le second), Victoria Abril ne tarde pas à devenir, grâce à ces deux acteurs-réalisateurs, aussi populaire de ce côté-ci des Pyrénées.

Ces piliers du Splendid la dirigent dans leurs comédies à succès : Une époque formidable... (Jugnot, 1991) et Gazon maudit (Balasko, 1995), dans lequel elle campe une femme mariée qui se découvre des penchants homosexuels. Appréciée pour son mélange de fantaisie, d’énergie et de sex-appeal, qu’on retrouve dans 101 Reykjavik ou encore Cause toujours ! de Jeanne Labrune, Victoria Abril tourne en Espagne dans des œuvres sombres (Personne ne parlera de nous quand nous serons mortes, qui lui vaut un Goya en 1996, le thriller Entre les jambes ou Le 7ème jour de Saura). En France, dans les années 2000, elle multiplie les rôles comiques, le plus souvent écrits par des femmes, de Charlotte De Turckheim à Florence Quentin (Leur morale... et la nôtre, 2008).

source "Allociné"


 

Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Palmes 2008
    29 juin 2009

  2. Victoria Abril, printemps d’Arte Mare
    30 juin 2009